Carte nationale d’identité

Bénéficiaire : personne de nationalité française.

La carte nationale d’identité devient biométrique (comme pour les passeports) ce qui suppose de scanner les empreintes du demandeur, de les numériser et de les enregistrer sur la carte, le tout avec un matériel informatique sécurisé.

Durée de validité : 15 ans à compter du 01/01/2014.
Attention les dates de validité dépassées ne sont pas toujours acceptées à l’étranger.

L’allongement de cinq ans pour les cartes d’identité concernée :

» les nouvelles cartes d’identité sécurisées délivrées à partir du 1er janvier 2014 à des personnes majeures.
» les cartes d’identité sécurisées délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 à des personnes majeures (cartes plastifiées). La prolongation est automatique et ne nécessite aucune démarche.

Coût :

» Pour une première demande ou un renouvellement
la demande d’obtention d’une carte nationale d’identité est gratuite.

» En cas d’un renouvellement lorsque l’ancienne carte nationale d’identité ne peut pas être présentée (en cas de perte ou de vol)
25 euros en timbres fiscaux.

 

Liste des pièces et renseignements à fournir :

* La taille du demandeur
* 2 photos d’identité récentes et identiques
* Soit un extrait d’acte de naissance datée de moins de 3 mois, soit un passeport valide ou périmé depuis moins de 5 ans, soit une carte nationale d’identité valide ou périmée depuis moins de 5 ans
* Un justificatif de domicile (Facture d’électricité, de téléphone, avis d’imposition, attestation carte vitale, bulletin de salaire, allocation CAF, attestation pôle emploi) daté de moins d’un an.

Éventuellement :

* Votre ancienne carte d’identité
* Timbre fiscal de 25 € si vous ne pouvez présenter votre précédente carte d’identité
* La déclaration de perte (mairie) ou du vol (gendarmerie) de la précédente carte d’identité
* Le livret de famille pour indication du nom d’épouse ou veuve
* Le dispositif du jugement de divorce autorisant l’usage du nom ou l’autorisation écrite de l’ex-époux + copie de sa carte d’identité
* Le dispositif du jugement de divorce statuant l’autorité parentale et la résidence de l’enfant
* La copie de la pièce d’identité du parent qui fait la demande pour l’enfant