Agriculture

Taulé, une terre agricole


En 2010, lors de la réalisation du diagnostic agricole, Taulé compte 53 sièges d’exploitation.
La Surface Agricole Utile communale est de 2120,35 hectares, ce qui représente 72% de la superficie totale de la commune.
La production légumière est prépondérante à Taulé.

En effet, la commune se situe sur la côte Nord du département où Les conditions agro-climatiques sont favorables à la production légumière (choux fleurs, tomates, pommes de terre, artichauts, échalotes…).
Ainsi, 67% des exploitations de la commune de Taulé ont une production légumière.
En termes d’emplois directs, l’agriculture compte un nombre importants d’emplois directs.(197 ETP).

Cela s’explique par le fait que Taulé abrite de nombreuses exploitations spécialisées dans la production légumière et notamment la production de légumes sous serres. Cette activité réclame une main d’œuvre abondante.

En outre, la commune abrite une exploitation d’élevage hors sol qui compte 42 salariés soit 36,8% du total des salariés agricoles de la commune.
(Données issues du diagnostic agricole réalisé en 2010)

Chambre d’Agriculture

Antenne de Morlaix

Aéroport
CS 27934
29600 MORLAIX Cedex

02 98 88 97 60
morlaix@bretagne.chambagri.fr

 

RAPPEL

REGLEMENTATION D’UTILISATION DES APPAREILS BRUYANTS POUR LA PROTECTION DES CULTURES

Suite à diverses doléances, la mairie rappelle aux utilisateurs d’appareils à effaroucher les oiseaux, les conditions d’utilisation ci-dessous :

L’utilisation des appareils est soumise à déclaration et autorisation du Maire de la commune.

L’exploitant est uniquement autorisé à utiliser les appareils bruyants, destinés à la protection des cultures agricoles, que dans le cadre de ses activités professionnelles et de 7 heures à 20 heures, du lundi au samedi, suivant la période définie.

L’usage est donc interdit les dimanches et jours fériés

Les appareils utilisés ne pourront se déclencher qu’à raison de quatre détonations par heure.

 

Programme Breizh Bocage 2

Vous souhaitez réaliser des aménagements bocagers sur le bassin-versant de la Penzé ?
En savoir plus