Actus

Coronavirus COVID-19
Informations spécifiques

Retrouver sur cette page les informations et mesures prises pour contenir l’épidémie.
Cette page sera actualisée dès que nécessaire. N’hésitez pas à y revenir très régulièrement.

Dans son adresse aux Français du 28 octobre 2020, le Président de la République, Emmanuel MACRON, a annoncé le rétablissement du confinement à partir du vendredi 30 octobre 2020 a minima jusqu’au 1er décembre.

Site d’information national :

Préfecture du Finistère :

Ministère des solidarités et de la santé :

Centre d’aide pour les démarches en ligne essentielles

Suivre la pandémie :

L’accueil en mairie :

L’accueil en mairie s’effectue aux heures suivantes :
8h30 – 12h et 13h30 – 17h du lundi au vendredi et
9h00 – 12h le samedi.
Contact : 02 98 67 11 14 mairie@commune-taule.fr


Vas-Y – Infos de novembre 2020

Vas-Y – Infos de novembre 2020

Vas-Y – Infos d’octobre 2020

Vas-Y – Infos de juin 2020

Vas-Y – Infos de septembre et octobre 2019

Vas-Y – Infos n°1

Vas-Y – Infos n°2

Vas-Y – Infos n°3

Vas-Y – Infos n°4

Vas-Y : Santé, Bien-être et Vie Pratique propose gratuitement pour les personnes à partir de 60 ans :

  • des ateliers d’activités physiques, équilibre, cuisine, mémoire, sophrologie, informatique…
  • des conseils personnalisés, pour la conduite automobile, la mobilité et l’aménagement du logement,
  • de nombreuses conférences

Ce programme est financé par le CNSA, soutenu par le CD29 et l’ARS et porté par la Fondation ILDYS.

Plus d’informations cliquez sur les liens suivants :

Vas-Y ILDYS
40 rue des Marronniers
29 400 Landivisiau
06 34 84 57 49
vas-y@ildys.org
www.vas-y.bzh


Médicaments et conduite

Conduire après avoir pris certains médicaments (anxiolytiques, somnifères..) n’est pas un geste anodin et cela peut entraîner un risque pour la conduite.

En France, la consommation de médicaments à risques serait responsable de 3 à 4 % des accidents corporels et de 3,4 % des accidents mortels. Le Finistère ne fait pas figure d’exception.

Face à cette situation, il apparaît que la connaissance par les usagers des pictogrammes de sensibilisation présents sur les boites de médicaments demeure insuffisante.

Pour rappel, les médicaments sont classés en 3 niveaux de dangerosité pour la conduite identifiables par 3 pictogrammes :

  • jaune, niveau 1 : le risque pour la conduite est faible
  • orange, niveau 2 : le risque pour la conduite est réel (avis du médecin conseillé)
  • rouge, niveau 3 : la conduite est formellement déconseillée et dangereuse (antidépresseurs…).

Il est également primordial de rappeler à chacun que la prise simultanée de médicaments avec de l’alcool, des stupéfiants, une accumulation de fatigue, multiplie les risques d’accident.


Le recensement agricole 2020

Le recensement agricole 2020, opération décennale européenne et obligatoire, a été lancé jeudi 1er octobre 2020 dans toute la France. La collecte de cette enquête se déroulera jusqu’en avril 2021. Son objectif : mieux connaître l’agriculture d’aujourd’hui pour mieux décider demain de politiques agricoles adaptées à la réalité du terrain.

Le recensement agricole existe depuis 1955. Réalisé tous les dix ans, il permet d’observer l’évolution de l’agriculture française, et constitue ainsi un socle de référence pour le pilotage des politiques publiques et pour les travaux de recherche.

Tous les exploitants et exploitantes agricoles sont invités à répondre à ce recensement, dont les données resteront strictement confidentielles. Au total, les données porteront sur environ 450 000 exploitations agricoles, dont 30 000 dans les départements d’Outre-mer (DOM). L’opération est menée par les services statistiques du ministère de l’Agriculture.

Pour la première fois, une grande partie des exploitant(e)s (350 000) est invitée à répondre à un questionnaire via Internet (www.recensementagricole2020.fr) afin d’être plus simple et rapide.

Une photographie de l’agriculture française

Les données collectées portent sur les caractéristiques générales de l’exploitation, les productions végétales et animales, la diversification des activités, la commercialisation des productions, etc.

Parmi les nouvelles thématiques abordées cette année dans le questionnaire, des questions qui traduisent les enjeux actuels de l’agriculture française : sur les mutations de l’exploitation agricole, sur l’engagement dans des démarches environnementales, sur la commercialisation via de nouveaux types de circuits courts.

Cette collecte générale sera complétée par une enquête de terrain sur un échantillon représentatif d’environ 70 000 exploitations métropolitaines, afin d’approfondir certaines thématiques. Ces exploitant(e)s recevront la visite d’un enquêteur qui les interrogera sur la base d’un questionnaire plus détaillé. Ce mode de collecte et ce questionnement plus complet concernera également toutes les exploitations de la Corse et des départements d’Outre-mer.

Les exploitants sollicités recevront auparavant un courrier, et un courriel le cas échéant, pour leur indiquer quand et comment ils seront enquêtés.

Ce questionnaire en face-à-face permettra d’aborder des sujets de manière approfondie : l’engagement des exploitations dans des collectifs (échange d’expérience, organisations de producteurs, CUMA, entraide) ; les besoins en main d’œuvre ; les conditions de travail des agriculteurs (durée de la semaine de travail, week-end et congés pris annuellement), sur les pratiques et bâtiments d’élevage ou encore le recours au numérique.

Les résultats du recensement agricole 2020 seront rendus publics à partir de la fin de l’année 2021.

En savoir plus : http://draaf.bretagne.agriculture.gouv.fr

En attendant, pour suivre l’évolution de l’agriculture sur Taulé, des fiches de cadrage des recensements agricoles 1988, 2000 et 2010 sont disponibles, imprimables ou exportables en format tableur à cette adresse http://recensement-agricole.agriculture.gouv.fr/, il suffit de renseigner le nom de la commune.


UDAF 29 : Information soutient budget familial

Le service d’Information et de Soutien au Budget Familial (ISBF) de l’Udaf du Finistère permet à toute personne de bénéficier d’un soutien et d’une aide à la gestion de son budget.

La création de ce service fait suite au constat que de nombreuses personnes, qui ne relèvent pas nécessairement des dispositifs sociaux existants, sont en véritable souffrance budgétaire.

Ce sont par exemple, des personnes salariées ou retraitées qui connaissent des situations de rupture, soucis de santé durables, diminution de ressources… qui occasionnent un déséquilibre budgétaire certain.

La situation sanitaire a engendré de nouvelles situations de fragilité : durant le confinement, les familles ont vu leurs dépenses mensuelles augmenter (budget alimentation, équipement numérique pour la scolarité des enfants…) et parfois elles ont également subi une baisse de ressources. Malgré les dispositifs d’aide mis en place, 41% des actifs ont déclaré avoir subi une baisse de revenus. Pour ces familles, les déséquilibres financiers ont pu avoir pour conséquences des privations, des factures et crédits impayés, mais aussi le report de projets, l’accumulation de frais d’incidents bancaires et des phénomènes de désépargne. Nous constatons une hausse des sollicitations de familles, avec un véritable enjeu de prévention de
la pauvreté et du surendettement.

Dans ce contexte, l’UDAF a décidé d’augmenter ses capacités d’accueil au sein de son service d’Information et de Soutien au Budget Familial.

L’objectif de ce service est de permettre un travail relatif aux éléments budgétaires tout en prenant en considération le quotidien des personnes et leur projet de vie. Accessible à tous, il s’agit d’un lieu d’accueil et d’accompagnement par des professionnels avec une approche
bienveillante d’écoute et de conseil. La démarche consiste à poser un diagnostic de la situation avec la personne ou la famille afin d’aider à l’anticipation et à la régulation des dépenses et d’orienter les personnes dans leurs démarches (ouverture des droits, médiation/négociation avec les créanciers, surendettement…).

Le service fonctionne sur le principe de la libre adhésion, de la gratuité, de la confidentialité au travers un accompagnement personnalisé.
Des actions collectives sur la gestion du budget, la consommation, la prévention du surendettement… sont également régulièrement organisées.

Le service est accessible via un accueil physique et téléphonique (sur rendez-vous) et est joignable au 02 98 33 34 36 ou par mail : isbf@udaf29.fr


Vas-Y – Infos d’octobre 2020

Vas-Y – Infos d’octobre 2020

Vas-Y – Infos de juin 2020

Vas-Y – Infos de septembre et octobre 2019

Vas-Y – Infos n°1

Vas-Y – Infos n°2

Vas-Y – Infos n°3

Vas-Y – Infos n°4

Vas-Y : Santé, Bien-être et Vie Pratique propose gratuitement pour les personnes à partir de 60 ans :

  • des ateliers d’activités physiques, équilibre, cuisine, mémoire, sophrologie, informatique…
  • des conseils personnalisés, pour la conduite automobile, la mobilité et l’aménagement du logement,
  • de nombreuses conférences

Ce programme est financé par le CNSA, soutenu par le CD29 et l’ARS et porté par la Fondation ILDYS.

Plus d’informations cliquez sur les liens suivants :

Vas-Y ILDYS
40 rue des Marronniers
29 400 Landivisiau
06 34 84 57 49
vas-y@ildys.org
www.vas-y.bzh


Appel à Projets Jeunes à la MSA d’Armorique

Avec vos amis, vous avez des idées et vous voulez vous engager dans une action qui vous tient à cœur ? Vous souhaitez faire bouger les choses autour de vous et voir votre projet se réaliser ? En participant à l’Appel à projets jeunes (APJ), devenez acteur de votre territoire !

En savoir plus


Rencontres de l’emploi et de la formation 2020

Pour la 6ème année consécutive, le Pays de Morlaix et les partenaires de l’emploi et de la formation du territoire organisent les rencontres de l’emploi et de la formation.

Ces rencontres s’adressent :

  • à tout employeur du territoire qui a des offres à pourvoir
  • à toute personne qui souhaite trouver un emploi ou se reconvertir ou créer son entreprise

Pour plus d’information:

02 98 62 39 57
Site Internet : http://www.rencontres-emploi.bzh


La Mairie en Travaux

Rénovation intérieure des espaces administratifs de la mairie

Les locaux administratifs de la mairie situés dans l’ancien Presbytère font l’objet d’un réaménagement afin d’assurer des meilleures conditions de travail aux agents et d’accueil à la population.

Cette modification structurelle va changer la configuration des bureaux de manière à assurer la confidentialité des échanges et une réduction du bruit pour les missions administratives demandant de la concentration.

Ces travaux sont assurés à 80% par le personnel technique communal sous la responsabilité de Thibault Marrec et ont débuté le 14 septembre avec un objectif d’achèvement fin novembre.

En parallèle, les fenêtres de partie principale de la mairie (ancien presbytère) seront toutes changées pour améliorer la sécurité et l’isolation dans le respect de l’avis de l’architecte des bâtiments de France.

Pendant la période des travaux, une nouvelle organisation est mise en place. Ainsi deux locaux provisoires modulaires sont installés sur le parking à la mairie, un pour l’accueil et l’autre pour l’urbanisme. Le personnel administratif occupe le premier étage de la mairie.  le maire et les adjoints sont installés dans la salle du conseil.

Les permanences des élus se font sur rendez-vous soit au rez-de-chaussée du Refuge soit dans la salle du conseil.

Horaires

Attention, l’accueil du public en mairie ferme plus tôt
(17h00 au lieu de 17h30)

Heures d’ouverture au public durant les travaux:
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
Le samedi matin de 8h30 à 12h00

Merci pour votre compréhension.